Le lien avant le résultat – … Et une histoire de montagnes

Le lien avant le résultat – … Et une histoire de montagnes

 

Jacques et Julie sont amis et vivent chacun en haut d’une montagne. Les deux montagnes encadrent la même vallée. Dans cette vallée, il y a un verger très réputé. Chaque année, quand les fruits sont murs, ils organisent une grande fête pendant laquelle ils mangent des tartes aux fruits etc. Cette année, à l’approche de la fête, Jacques propose à Julie de fixer la date au weekend suivant. Julie regarde le verger et refuse: les fruits ne sont pas assez murs. S’ils font déjà la fête, les tartes ne seront pas bonnes. Et leur fête est très réputée, elle tient à en préserver la renommée. Jacques insiste en disant à Julie qu’elle n’est même plus capable de voir si un fruit est mûr. Il soupçonne qu’il y ait une autre raison qu’elle ne veut pas lui avouer. Julie le traite de têtu et d’imbécile de risquer de gâcher la fête ainsi. Il ne devrait pas être aussi impatient ! Ils se disputent donc, Jacques insiste pour connaitre la vraie raison du refus de Julie. Julie continue à dire que c’est parce que les fruits ne sont pas mûrs. Jacques est profondément déçu qu’elle ne donne pas plus de crédit à leur amitié. Julie est agacée par l’obstination de Jacques. Et elle ne comprend pas pourquoi il pense qu’elle lui cache quelque chose.

image pomme cnv

Quelques jours plus tard, le chien de Julie s’enfuit. En le cherchant, Julie monte sur le flanc de la montagne où habite Jacques. Et là, quelle n’est pas sa surprise !? Vus de chez elle, les fruits sont encore verts, mais vus de chez Jacques, les fruits ont une belle teinte rouge… Après avoir été retrouver son ami Jacques et fait part de sa découverte, elle l’invite à venir voir du haut de sa montagne à elle. Cette année là, ils décidèrent de systématiquement monter sur la montagne de l’autre avant de fixer ensemble une date pour la fête.

Cette histoire est une adaptation d’une histoire que j’ai entendue lors de différentes formations. Je ne sais pas qui en est à l’origine.

Connexion before solution – le lien avant le résultat

L’intention de la Communication NonViolente est avant tout de préserver le lien. Le lien avec nous-mêmes et le lien avec l’autre.

L’histoire ci-dessus est une métaphore qui illustre bien un principe qui pour moi est fondamental dans la CNV : nous montons sur la montagne de l’autre pour voir de quoi a l’air le paysage vu de son point de vue. Ce cheminement représente l’empathie. Le fait de monter sur la montagne de l’autre avant de fixer ensemble une date est une image pour proposer de se connecter à ce que voit/vit l’autre avant de chercher une solution.

Montagne CNV empathie

De la même manière, il est pour moi fondamental de se connecter à soi-même pour clarifier nos besoins ou aspirations dans une situation. Et ce, avant de chercher à mettre en place une stratégie. C’est important pour choisir des actes qui soient vraiment au service de notre vie. C’est également important pour prendre pleinement responsabilité de nos émotions (vu qu’elles trouvent leur origine dans nos besoins) et ainsi retrouver notre pouvoir. Si je pense que les autres ont tout pouvoir sur ma vie, alors je me sens complètement démunie.

Prenons un exemple tout simple: Je suis assise dans un parc et des personnes s’installent près de moi avec un haut-parleur diffusant de la musique.

Si je me dis: “Je veux qu’ils baissent le volume” Je me sens dépendante de ces personnes. Je leur donne en quelque sorte la télécommande de mon bien-être. S’ils refusent de baisser le son, je risque fort de me sentir en colère, impuissante ou démunie… et de leur attribuer la responsabilité de ces sentiments.

Si je me dis: “J’aimerais avoir plus de calme” Toute une palette de solutions me vient à l’esprit. Je peux bien sûr aller voir ces personnes pour leur demander de baisser le son. Si elles refusent, cela créera peut-être une frustration, mais celle-ci sera différente de la précédente parce que je sais que je peux trouver d’autres solutions. Je pourrais m’éloigner, changer de parc, mettre des écouteurs avec une musique douce, mettre des bouchons d’oreilles, …

Pour moi, l’intention de la Communication NonViolente  est donc :

  • De développer une qualité d’écoute de soi afin de clarifier quelles sont nos aspirations et de nourrir nos besoins d’une façon qui soit respectueuse. J’entends par là : respectueuse de nous-même (et donc en prenant en compte nos autres besoins/valeurs) et respectueuse des autres.
  • De développer une qualité d’échange dans les interactions (expression et écoute). Après avoir établi cet échange de qualité, nous pouvons voir si des solutions émergent.

CNV respect coopération

Ces deux intentions me permettent notamment:

  • de faire des choix conscients, au service de ma vie
  • de transformer la culpabilité en responsabilité (Article à venir)
  • d’agir de plus en plus en confiance plutôt que par peur
  • de développer des relations saines
  • de profiter de relations authentiques et bienveillantes
  • de reprendre le pouvoir sur ma vie et d’avoir plus d’autonomie
  • de mettre de la conscience sur mes choix, là où je voyais des obligations
  • de susciter la coopération dans le respect de chacun
  • de développer ma créativité pour trouver des stratégies

 

Je terminerais par un extrait du livre Les mots sont des fenêtre (ou bien ce sont des murs), de Marshall B. Rosenberg:

“La CNV nous aide à renouer avec nous-mêmes comme avec les autres, en laissant libre cours à notre bienveillance naturelle. Elle nous engage à reconsidérer la façon dont nous nous exprimons et dont nous écoutons l’autre en fixant notre attention sur quatre éléments: l’observation d’une situation, les sentiments qu’éveille cette situation, les besoins qui sont liés à ces sentiments et enfin ce que nous pourrions demander concrètement pour satisfaire nos besoins. La CNV suscite qualité d’écoute, respect et empathie, et fait naître un courant de générosité réciproque.”

Une réaction au sujet de « Le lien avant le résultat – … Et une histoire de montagnes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *